The Red Sparrow

Ce samedi nous sommes aller voir un film qu’Amande attendait avec impatience : The Red Sparrow, réalisé par Francis Lawrence avec en tête d’affiche Jennifer Lawrence, Joel Edgerton et Matthias Schoenaerts. Autant vous dire que même si nous avons apprécié ce film, il n’a pas fait l’unanimité puisque nos conjoints nous ont affirmé que l’on ne choisirait plus de films à l’avenir et qu’ils en avaient marre de se faire avoir à chaque fois. Tout ça à démarrer parce qu’une fois on les a emmené voir Gone Girl, mais c’est une autre histoire…

Attention, ce n’est pas un film pour les enfants ! (-12 ans).

Synopsis :

Une jeune ballerine, dont la carrière est brisée nette après une chute, est recrutée contre sa volonté par les services secrets russes. Entraînée à utiliser ses charmes et son corps comme des armes, elle découvre l’ampleur de son nouveau pouvoir et devient rapidement l’un de leurs meilleurs agents.
Sa première cible est un agent infiltré de la CIA en Russie. Entre manipulation et séduction, un jeu dangereux s’installe entre eux.

» bande annonce «fyufzd2S1lLxMxkTHTnmr6VJfe5

Ce que nous en avons pensé :

Le film est une adaptation du roman du même nom de Jason Matthews qui nous plonge dans un thriller d’espionnage post-guerre froide captivant dès l’introduction : une scène de danse au Bolchoï rappelant Black Swan (film préféré de Chloé) fait le parallèle avec une mission entre deux agents secrets ; le tout tourne mal. Dès ce moment nous sommes lancées dans l’intrigue d’une jeune femme manipulée au début mais tendant à accomplir sa vengeance personnelle et grandir tout au long du film.

14-red-sparrow-trailer-w1200-h630.jpg

Jennifer Lawrence prouve encore une fois qu’elle peut jouer autre chose que la guerrière du district 12* et nous transporte dans la colère, la peur et la souffrance du personnage et ne donne qu’une envie : voir comment cela se termine ! Orchestrées par une bande son splendide, certaines scènes sont violentes, obscènes et pas pour le moins dérangeantes, il y a du sang, des cris et des fesses, mais le film est crédible grâce à ça et on se rend bien compte que ce n’est pas le monde des Bisounours.

Pour une durée de 2h20 nous avons trouvé que c’était suffisant même s’il y a quelques longueurs au début de la deuxième moitié. Malgré cela tous les éléments sont importants il est donc difficile de condenser tout cela.

L’intrigue est conservée jusqu’à la fin, on a même l’impression de se perdre car on a du mal à suivre dans quel camp Red Sparrow est. Mais finalement c’est le but, être aussi confiants que ceux à qui elle promet ses services. Rien n’est prévisible c’est ça que nous avons le plus apprécié.

Accrochez-vous donc à vos tripes pour voir ce très bon film d’espionnage comme on les aime.

AVEZ-VOUS VU CE FILM ? QU’EN AVEZ-VOUS PENSÉ ?


Capture

* Chloé : Je l’avais déjà bien vu dans « Mother » mais ce film m’a traumatisé…

3 réflexions sur “The Red Sparrow

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s